Il me faut du 4000 dpi !!! Pourquoi faire ? Scanner les photos de famille héritées ou publier sur les réseaux ? (sic)
Je l’ai entendue trop souvent celle-là. Qui peut le plus peut le moins, raisonnement dénué de toute logique, c’est humain



Regardez vos besoins réels :

On peut faire du 4000 dpi avec un miroir et une optique sales sans problèmes. Tant que le test AF est réalisable, le scanner ne dit rien. Ca sera bien du 4000 dpi, mais de quoi ? Ben de Globiboulga probablement. Pour l’archivage de qualité, vous repasserez…

J’ai 2 LS5000ED, 2 chargeurs (SF-210 et 200S), un vrai SA-30 et tous les passe-vues du LS9000ED. Je scanne toutes mes photos de voyage, il y a de quoi faire, tout arrive sur un NAS (disque réseau) et je peux utiliser les sorties depuis mon PC Photo avec mon logiciel préféré.

J’ai tous les négatifs N&B de concert à archiver (VueScan, négatif couleur, mode couleur sur « Neutre », 1 passe en Multi-exposition (donc 2 passes pour du HDR) à 4000 dpi, Ice sur faible ou moyen, sorties en TIFF et JPEG. Il y a des diapos à reprendre à l’unité. Il y en a toujours. Pour les négatifs de concert, le SA-21 ou le SA-30 utilisent des photodiodes pour détecter l’espace entre 2 vues. Les photos de jazz ont toutes un fond aussi noir que la bande d’espace entre les vues, donc, c’est au MA-20 et FH-3 à la main. Looooong !!!

En gros, si vous ne dépassez pas le A3, 2700 ou 2900 dpi, ça peut le faire. C’est presque 3000 dpi !!! Et c’est très abordable financièrement. Une révision et c’est parti.
Le LS30ED ou le LS2000ED (ce sont les mêmes machines, le 30 a été bridé en usine), ne tombent que très rarement en panne. Un bon truc à savoir : ces scanners sont rapides et fonctionnent sur de vielles machines sous Windows 10 ou 11 si vous voulez.

Regardez vos besoins, réfléchissez à votre budget et bien souvent, c’est le chargeur de diapos qui vous coûtera le plus cher. Une astuce :
ne refermez-pas le capot du chargeur, vous risquez de bloquer la sortie.

Il est préférable d’avoir un vieux portable avec ou sans FireWire intégré pour éviter de monopoliser votre machine de travail. C’est moins énergivore et plus récent que votre scanner.
Perso, j’utilise des Dell FireWire intégré (chipset Texas) avec USB 3.0 (i7 Full HD grand luxe), mais un vieux D830 fait très bien l’affaire. Tant qu’un logiciel de scan tourne dessus… Et ça consomme bien moins qu’une UC de bureau (certains ne nécessitent que 65 W).

Il n’y a pas que les dpi dans la vie, il y a aussi la profondeur de couleur : 10/12/14 ou 16 bits / couleur ? « Qui peut le plus peut le moins ». Beau raisonnement dénué de logique. C’est humain.

LS30ED      = 10 bits / 2700 dpi / SCSI II  (10 Mb/s) Scanner très fiable si entretenu, peu de pannes. Peu tourné, transformable en LS2000ED.
LS40ED      = 12 bits / 2900 dpi / USB 1.1 (11 Mb/s) Peu tourné. Bien entretenu, ce scanner est très fiable. Transformable pour chargeur 50 diapos et SA-30 40 négatifs. Une sorte de LS2000ED USB.

LS50ED      = 14 bits / 4000 dpi / USB 2.0 (480 Mb/s) Peu tourné. Bien entretenu, ce scanner est très fiable. Transformable pour chargeur 50 diapos et SA-30 40 négatifs.
LS2000ED   =12 bits / 2700 dpi / SCSI II (10 Mb/s) Scanner très fiable si entretenu, peu de pannes, même s’il a beaucoup tourné..
LS4000ED  = 14 bits / 4000 dpi / FireWire 400 (400 Mb/s) tombe souvent en panne, autant vous le dire. Cette machine est faite pour passer de la diapo en nombre, elle a beaucoup tourné.
LS5000ED  = 16 bits / 4000 dpi /USB 2.0 (480 Mb/s) Bien entretenu, ce scanner est très fiable, même s’il a beaucoup tourné.
LS8000ED  = 14 bits / 4000 dpi / FireWire 400 (400 Mb/s) tombe peu en panne si entretenu sauf FireWire).
LS9000ED  = 16 bits / 4000 dpi / FireWire 400 (400 Mb/s) tombe peu en panne si entretenu sauf FireWire). Le seul qui peut scanner les Kodachrome et c’est bien son seul avantage.
Je ne vais pas critiquer les choix techniques de Nikon, je fais avec. Pour le FireWire, ils auraient pu prendre des composants de meilleure qualité et abandonner cette interface pour de l’USB 2.0 sur le LS9000ED.

Alors, ces bits / couleur, c’est quoi ? Ca définit le nombre de couleurs qu’un scanner peut lire, tout simplement. A ne pas confondre avec les 48 bits en sortie pour le TIFF.
Je vous conseille de bien comprendre cet article externe : URL: https://www.latelierducable.com/tv-televiseur/8-bits-10-bits-cest-quoi-la-profondeur-des-couleurs/
Vous verrez que 12 bits / couleur, c’est énorme (68,7 milliards) c’est déjà bien plus que vous ne pourrez voir : seulement 10 millions, votre imprimante, encore moins, quand à votre écran, question de prix.
Moralité, ça passe facile pour tous ces scanners, même le LS30ED non modifié avec ses 10 bits : 1024x1024x1024 = 1 milliard de couleurs.

Accueil Galerie Photo Savoir-faire Prestations & Tarifs Articles Téléchargements Expéditions Contact

Stéphane est un photographe pro : ila réellement besoin d’un LS50 à 4000 dpi pour scanner son fonds photo. Pas de chance, le scanner que je lui ai trouvé a une panne d’AF, une des plus pénibles à traiter et je suis bien occupé à autre chose (2 LS9000ED, 2 LS8000ED, 3 LS50ED et un LS40S ED à faire rapidement (relatif). Le S est là pour indiquer que le firmware a été modifié pour accepter les chargeurs 50 diapos et SA-30 40 négatifs.

Son urgence, c’est de publier un livre sur Marc Riboud et de l’illustrer. Après discussion et n’ayant pas le temps de m’occuper de cette panne d’AF chronophage (je sens que je vais trouver une astuce pour gagner du temps de démontage / remontage), je lui ai expédié un LS40S ED qui faisait partie d’un test en live. Pas grave, j’en ai un autre. Celui-ci était prêt et convenait pour des images d’illustrations.

On échangera le 40S contre un 50S plus tard, son urgence, c’était cette publication qui ne pouvait plus attendre. Stéphane scanne ses négatifs à 29000 dpi, c’est parfait, il n’aura pas une ardoise dans un labo pro. 2900 dpi pour des 10x15, ça passe très largement. Alors pour Insta… En plus le LS40 est très rapide. 2 passes dans VueScan pour avoir un peu de HDR et vous verrez vos photos autrement.

Je scanne au LS5000ED ou au LS9000ED, c’est plus long, mais ce sont 4000 dpi « propres » en 48 bits en TIFF + JPEG pour un festival de jazz (30 ans) et de l’archivage. J’expose en 60x40 plein cadre argentique et numérique. Ca se comprend.

On manipule les images en TIFF et on ne génère le JPEG qu’à la fin. Ca évite la destruction de la compression JPEG à chaque enregistrement, chose qui n’existe pas en TIFF.

Maintenant, mes LS5000ED sont neufs et entretenus, tout comme mes 2 LS9000ED. Je fais aussi du MF 4.5x6 au 6x9. Assez long. Je cèderai un LS9000ED à Nikscanners, comme beaucoup d’autres modèles et de pièces.

Le choix des pros, c’est le LS8000ED, vu ce que le LS9000ED a a proposer de plus (seul le support des Kodchrome est intéressant pour ceux qui en ont.


Nikscanners SASU - RCS 975 280 044 - Lyon - Maintenance, réparation et évolution de scanners de films Nikon Coolscan - v 1.40 - 2023 - atelier@nikscanners.com