GRILLE DES PRESTATIONS AU 15/02/2024

REMISES AU CAS PAR CAS A VÉRIFIER AVEC LA COMPTA AVANT SVP

Accueil Galerie Photo Savoir-faire Prestations & Tarifs Articles Téléchargements Expéditions Boutique Liens Contact


Nikscanners SAS - RCS 980 275 044 - Lyon - TVA : FR96980275044 - Maintenance, réparation et évolution de scanners de films Nikon Coolscan v 1.54  - atelier@nikscanners.com © Fabrice Joly - 2024


TARIFS AU 15 FEVRIER 2024

EXCEPTION POUR 1er CONTACT ACCEPTE AVANT CETTE DATE

J’ai tenu parole, conserver les tarifs de lancement pour l’année 2023 et début 2024, ce qui n’était pas prévu.


J’espère que vous comprendrez qu’il faille que je rende cette activité un minimum rentable, sans en profiter. Tous les bénéfices sont immédiatement réinvestis dans l’équipement et les consommables.

Pour info, mon dernier TJM (Taux Journalier Moyen était de 700€ HT), ça pique, non ? Je ne travaillais pas tous les jours. J’ai ma retraite, je m’en contente.

Je ne me verse aucun salaire, j’utilise mes propres locaux (mon appartement), je paie toutes les charges. Pas une vie, ça.
 
Ceux qui m’ont apporté leurs scanners ont pu en juger, je me fais royalement déborder. Je dois faire des « campagnes » du style par catégorie de scanners ou de pannes et bien tout ranger dans la pièce atelier.

Avec ça, j’ai le statut de travailleur handicapé, même si ça ne se voit pas (RQTH jusqu’en 2026 renouvelable). A ne pas confondre avec une OQTF.
Il est fondamental que je puisse trouver des locaux corrects, dégager un salaire pour la personne qui me remplacera et que je formerai de A à Z avec accompagnement.

Monter une entreprise à 64 ans, quelle idée saugrenue ? Si j’avais pu le faire avant, je n’aurais pas hésité. Mais Nikscanners SAS fonctionne et perdurera au moins 20 ans, je l’espère bien et j’y crois fermement.

OK, dimanche 7/02, j’ai traité une sorte de réminiscence d’infarctus, mais comme je n’ai aucune séquelle du 29/09/2013, ça a été. Fausse alerte, plus de peur que de mal. Je me suis encore sauvé la vie ce jour là, merci les copains urgentistes et merci la formation de secouriste.

Bosser 20h / jour à la retraite, ça aussi, ça pique un peu.

L’histoire de Stéphane Korb doit vous faire comprendre que je suis aussi humaniste et que je ne cours pas après le cash. Je ne refuse pas une mission impossible. Tant pis, mais je ne laisse personne sur le bord de la route.